Le premier instant de surprise passé, les capétiens lancent leur contre-offensive. Robert de Dreux intercepte la charge de Renaud, tandis que les chevaliers champenois et ceux de Montmorency se lancent au devant des flamands de Ferrand. Eustache de Maline crie "Mort aux Français!", ce qui lui vaudra d'être tué par le châtelain de Cassel, Michel de Harnes. Un autre chevalier, Jean Buridan de Furnes s'époumone : "Que chacun pense à sa belle!"

En face, d'autres cris fusent de toutes parts : "Mont joie Saint-André!" (Bourgogne) "Dieu aide!" (Montmorency) "A moi, Melun!" ....

Sur les ailes, les picards du comte de Ponthieu chargent les Anglais de Salisbury, pendant que Bourgogne, Saint-Pol, Melun et Beaumont croisent le fer avec les hennuyers (Hainaut) et les frisons (Pays Bas).

Au centre, les milices communales continuent d'arriver, se faufilant entre les chevaux pour gagner les premiers rangs, alors qu'en face, le coin saxon s'apprête à percer leurs lignes.

Le choc est brutal, sans merci.