Le 16 février 1214, Jean sans Terre débarque à la Rochelle. Informé de ce débarquement, Philippe Auguste descend aussi vite jusque Châtellerault, accompagné de son fils Louis. Le roi Jean amorce alors une manœuvre de repli, espérant bien attirer le Capétien au plus loin de la capitale.

Mais Philippe Auguste, surnommé "prudent et sage", flaire le piège et s'arrête à Chinon. Apprenant que l'empereur s'apprête à l'attaquer par le nord, il scinde son armée en deux : Louis reste sur la Loire et lui-même remonte jusque Péronne en Picardie, où il lance un appel aux communes pour qu'elles lui fournissent des troupes.

Pendant ce temps, Jean monte une nouvelle fois vers Paris, mais préfère assiéger la forteresse de la Roche aux Moines, plutôt que de l'éviter pour marcher sur la capitale. Il craint de se faire couper toute voie de repli, en cas d'échec devant Paris.

La forteresse, commandée par le sénéchal d'Anjou Guillaume des Roches, ne cède pas et lorsque Louis arrive de Chinon, Jean sans Terre s'enfuit en laissant sur place ses machines de guerre. Nous sommes le 2 juillet 1214.

De retour à la Rochelle, le roi d'Angleterre enjoint l'empereur Otton de lancer son attaque.