Premier vitrail intitulé "Conseil de guerre de Valenciennes : la France est partagée entre les coalisés". Le commentaire d'Alain STRECK.

Cette première scène représente l’état-major de la coalition réuni dans la grande salle du Château de la Salle-le-Comte à Valenciennes. A gauche, l’empereur germanique Otton, approchant la quarantaine, tient en main le traité de coalition.  Se penche sur lui, le comte de Flandre Ferdinand de Portugal, dit Ferrand, tandis que debout près de lui, le comte Guillaume de Salisbury, demi-frère de Jean sans Terre, dresse sa haute stature. Le comte de Boulogne, Renaud de Dammartin, ami d’enfance de Philippe Auguste et désormais son ennemi, est assis face à l'empereur.

Persuadé d'une victoire facile, puisque l'effectif de l'armée coalisée est trois fois supérieur en nombre, Otton rappelle à chacun le partage de la France. Ferrand doit notamment recevoir Paris et l’Île-de-France pour prix de sa participation.

Si vous souhaitez lire les consignes rédigées par l'historien Henri DELPECH à l'intention des artistes verriers, cliquez ici.

Si vous désirez poursuivre la visite, cliquez sur la flèche ci-dessous.