LES JAMBIERES DE MAILLES


Imaginons, pour la circonstance, qu'un chevalier soit simplement vêtu d'une chainse (chemise), de chausses (bas de lin) et d'un haut-de-chausses (culotte).

Les premières pièces vestimentaires qu'il va enfiler sont les chausses de mailles ou jambières. Elles sont attachées à la ceinture du haut-de-chausses par des lanières de cuir et lacées au-dessus du genou, pour alléger le poids supporté par le dos.

On notera qu'à Bouvines, les hauts de jambières sont reliées au haubert par un fil de fer, pour empêcher un adversaire d'atteindre le bas ventre d'un coup de dague. Il est donc aisé d'imaginer qu'au moment des combats, satisfaire un besoin devait se faire "dans le feu de l'action."

Les éperons, pour leur part, sont encore à pointe, la molette n'ayant pas encore fait son apparition.